Ce mois d’octobre marque le 25e anniversaire du Mois de la prévention du mauvais traitement des enfants

Appuyez la campagne et la Journée Passez au mauve de l’AOSAE et des SAE

Le 1er octobre, l’Association ontarienne des sociétés de l’aide à l’enfance (AOSAE) et ses agences membres lanceront la campagne annuelle du Mois de la prévention du mauvais traitement des enfants (MPMTE), afin d’accroître la sensibilisation relativement au rôle que chaque membre de la communauté joue lorsqu’il s’agit d’assurer la sécurité des enfants, ainsi qu’à l’importance  d’appeler la Société d’aide à l’enfance (SAE) lorsqu’on a des préoccupations relatives à la sécurité et au mieux-être d’un enfant ou d’un jeune.

L’un des principaux objectifs de la campagne du MPMTE est d’aborder le mythe qu’un appel à une SAE fera en sorte qu’un enfant sera séparé de sa famille. « Ce que de nombreuses personnes ne comprennent pas est que dans 97 % des enquêtes des SAE, les enfants restent au domicile familial, alors que nous travaillons avec les familles qui sont aux prises avec des problèmes parentaux », déclare Mary Ballantyne, chef de la direction de l’AOSAE. « Durant notre campagne, nous sensibilisons la population aux façons de repérer les mauvais traitements et la négligence à l’égard des enfants, mais nous tentons aussi d’expliquer davantage aux gens la façon dont un appel à la SAE peut réellement aider les enfants et les familles. »

Il existe plusieurs types de mauvais traitements à l’égard des enfants, notamment des mauvais traitements physiques, sexuels et émotionnels, ainsi que l’exposition à la violence familiale. La négligence à l’égard des enfants est également considérée comme une préoccupation à la protection de l’enfance aussi grave. Les recherches révèlent que l’impact de la négligence sur le développement et le mieux-être des enfants peut être plus dommageable que tout autre type de mauvais traitements. Environ 90 % des familles qui reçoivent des services de protection de l’enfance des SAE sont aux prises avec des besoins chroniques ayant trait à des problèmes comme les traumatismes, la pauvreté, la santé mentale et la toxicomanie.

Journée Passez au mauve

Dans le cadre de la campagne du Mois de la prévention du mauvais traitement des enfants, les collectivités, les conseils scolaires et les écoles de tout l’Ontario tiendront la Journée Passez au mauve le mardi 24 octobre 2017, afin de s’exprimer collectivement pour diffuser le message que les mauvais traitements et la négligence à l’égard des enfants peuvent être évités et que de l’aide est disponible. Les conseils scolaires et les écoles sont des partenaires essentiels lorsqu’il s’agit de protéger les droits des enfants et des jeunes à la sécurité et au mieux-être, ainsi que d’aider les familles pouvant avoir besoin de soutien pour préserver la sécurité de leurs enfants. Un enseignant pourrait être le seul adulte « aidant » qu’un enfant rencontre quotidiennement.

Afin d’appuyer la Journée Passez au mauve dans les écoles, cette année, l’AOSAE a élaboré les Ressources pour la classe pour aider les enseignants à engager leurs élèves dans des discussions sur les mauvais traitements et la négligence à l’égard des enfants, ainsi que sur la façon de demander de l’aide des adultes dans la communauté. Les ressources, élaborées pour l’AOSAE par le Boost Child & Youth Advocacy Centre et la SAE de Windsor-Essex, appuient les recommandations principales tirées des enquêtes relatives aux décès de Jeffrey Baldwin et de Katelynn Sampson, dont le besoin d’élaborer un programme approprié à l’âge pour éduquer les élèves relativement aux mauvais traitements et à la négligence à l’égard des enfants, d’accroître la sensibilisation du personnel des écoles et du public au devoir de faire rapport, ainsi que d’appuyer les projets de collaboration entre les SAE et les conseils scolaires.

Cette année, les Ressources de la JOURNÉE PASSEZ AU MAUVE pour la classe s’adressent aux élèves des niveaux prématernelle à 5e année, et ont comme objectif d’élargir le soutien aux élèves de plus haut niveau primaire et de niveau secondaire l’année prochaine. Les ressources pour la classe sont conçues en fonction du thème « Il faut tout un village pour protéger les enfants ».

Comment vous pouvez appuyer les campagnes du MPMTE et de la Journée Passez au mauve :

Share This