Votre appel pourrait être le plus important dans la vie d’un enfant : trois personnes vous expliquent pourquoi

L’année dernière, plus de 165 000 Ontariens ont communiqué avec une Société d’aide à l’enfance (SAE) pour faire part de leurs inquiétudes concernant la sécurité d’un enfant, une indication de la mesure dans laquelle le filet de sûreté communautaire pour les enfants et les jeunes de l’Ontario fonctionne.

Mais de nombreuses personnes se sentent coupables d’appeler la SAE. Elles ne savent pas que leur appel met en contact les enfants et les familles vulnérables avec les soutiens et les services au domicile cruciaux qui peuvent faire la différence relativement à leur sécurité et leur mieux-être.

Ci-dessous, trois personnes racontent leur expérience directe concernant les appels à la SAE.

Nicole est une intervenante à l’accueil à une SAE. Elle est une intervenante en bien-être de l’enfance hautement formée qui reçoit des appels de personnes s’inquiétant de la sécurité d’un enfant. Visionnez et apprenez-en sur l’attention, la compassion et l’expertise dont doit faire preuve la personne qui répond à votre appel.

 

 

 

Colleen est une enseignante dévouée travaillant dans le système d’écoles publiques de l’Ontario. Elle a constaté souvent à quel point un appel à la SAE peut aider un élève et une famille qui sont en crise. Écoutez son histoire.

 

 

Nicole a été terrifiée lorsqu’elle a appris qu’une connaissance avait appelé la SAE pour signaler une situation au domicile familial. Laissez-la vous raconter comment cet appel s’est avéré la meilleure chose qui soit arrivée pour sa famille.

 

 

Ces infographies montrent comment un appel à la SAE aide à prévenir les mauvais traitements à l’égard des enfants. Cliquez ici pour découvrir qui appelle, pourquoi vous devez faire un signalement et à quoi vous devez vous attendre si vous le faites.

Share This