L’AOSAE lance une version révisée du Cahier d’évaluation et de suivi, un outil de planification pour les enfants et les jeunes pris en charge

Screenshot of AAR software with avatar

Un nouveau logiciel permet aux jeunes, aux personnes responsables et aux professionnels du bien-être de l’enfance de remplir le questionnaire en ligne

Après deux années de consultation et de travail exhaustifs, l’Association ontarienne des sociétés de l’aide à l’enfance (AOSAE) lance une version révisée du Cahier d’évaluation et de suivi (CÉS).

Les sociétés d’aide à l’enfance (SAE) utilisent le CÉS pour élaborer un plan de soins pour les enfants et les jeunes pris en charge âgés de 0 à 21 ans et plus. Le CÉS est rempli avec les enfants et les jeunes qui sont pris en charge depuis au moins un an. Il s’appuie sur une approche développementale selon laquelle les progrès d’un enfant sont examinés de façon holistique en examinant sept dimensions annuellement. L’outil consiste en des questions qui cernent les forces des enfants, et l’objectif est d’obtenir de meilleurs résultats pour eux, qui mènent à une meilleure réussite au cours de la vie adulte.

Pour réviser le CÉS, l’AOSAE a rassemblé les commentaires des quatre coins de la province et largement consulté les intervenants de première ligne du secteur du bien-être de l’enfance, les parents d’accueil, les Aînés des communautés des Premières nations, Métis et Inuits, des collègues du Québec, des travailleurs sociaux et d’autres cliniciens, des jeunes, le Toronto’s Hospital for Sick Children, ainsi que le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse (MSEJ). Les changements apportés au CÉS sont appuyés par des constatations de recherches rigoureuses sur le développement et le mieux-être des enfants.

« Les sociétés d’aide à l’enfance prennent le développement des enfants très au sérieux », déclare Morag Demers, une analyste principale de l’AOSAE, qui a dirigé conjointement la révision du CÉS. « Lorsqu’un enfant ou un jeune est pris en charge, nous ne le laissons pas simplement languir. En tant que bon parent, vous assumez une surveillance et une planification constantes pour votre enfant. Le CÉS permet de s’assurer que les SAE accomplissent pour un enfant ou un jeune pris en charge le même travail qui se passe habituellement lorsqu’une famille s’assoit autour de la table : nous parlons de leurs rêves et de leurs espoirs, ainsi que de leurs besoins courants », ajoute-t-elle.

La révision a entraîné d’importantes améliorations au CÉS, qui :

  • Réduisent le recoupement et rendent les questions plus adaptées aux enfants et aux jeunes
  • Reflètent la diversité sur les plans de la culture, de l’ethnicité, de la langue et de l’orientation sexuelle
  • Améliorent le contenu concernant le patrimoine autochtone
  • Évaluent mieux les stades développementaux importants chez les enfants de 0 à 6 ans
  • Évaluent les symptômes d’anxiété et de dépression chez les jeunes de 18 ans et plus
  • Reflètent le statut d’immigration d’un jeune

Les SAE pourront accéder au CÉS actualisé dès janvier 2016.

Si vous souhaitez obtenir plus d’information à ce sujet, veuillez communiquer avec Morag Demers, à mdemers@oacas.org.

Share This