Communiqué de presse de l’AOSAE : L’AOSAE et les SAE lancent le Mois de la sensibilisation à l’adoption — « De nombreuses voies mènent à des liens à vie »

TORONTO Durant le mois de novembre, l’Association ontarienne des sociétés de l’aide à l’enfance (AOSAE) et les sociétés d’aide à l’enfance (SAE) de tout l’Ontario feront la promotion du Mois de la sensibilisation à l’adoption afin de renseigner le public sur l’importance des liens à vie pour les enfants et les jeunes pris en charge.

« Chaque enfant et jeune nécessite et mérite des relations permanentes et à long terme », déclare Mary Ballantyne, chef de la direction de l’AOSAE. « L’adoption est l’une des façons déterminantes de nourrir ce genre de relation. Il est aussi important de prendre conscience que de nombreuses voies mènent à des liens à vie, et qu’il n’y a pas de bonne réponse unique pour tous les enfants. »

Les SAE envisagent actuellement un continuum de diverses options de « permanence » lorsqu’elles recherchent des liens à long terme pour les enfants et les jeunes qu’elles prennent en charge. Ces options sont :

  • Placement chez un proche sans prise en charge et placement chez un proche avec prise en charge, où les enfants sont placés chez un membre de la famille élargie ou chez des personnes qui sont considérées comme faisant partie de la famille par la famille immédiate de l’enfant. L’année dernière, une moyenne mensuelle de 907 enfants et jeunes étaient en placement chez un proche avec prise en charge, et 2 934 étaient en placement chez un proche sans prise en charge.
  • Placement selon les soins conformes aux traditions, qui reconnaît les traditions communautaires de placement des Premières nations, Métis et Inuits (PNMI). L’année dernière, une moyenne mensuelle de 979 enfants et jeunes étaient placés chez des personnes responsables conformément à la coutume de la bande ou de la communauté autochtone de l’enfant ou du jeune.
  • Garde légale, où un parent, un membre de la famille élargie ou de la communauté, ou encore un parent d’accueil, obtient la garde légale d’un enfant. L’année dernière, plus de 411 ententes de garde ont été conclues.
  • Retour à la famille, où, dans la mesure du possible, on appuie les jeunes pris en charge pour qu’ils regagnent leur famille d’origine.
  • Adoption publique, où un enfant ou un jeune est légalement adopté dans un nouveau foyer. L’année dernière, 977 adoptions ont été conclues, et 758 enfants et jeunes ont été placés à l’essai en vue d’une adoption.

Les SAE recherchent activement des familles souhaitant adopter, particulièrement celles qui ont les forces et les compétences appropriées pour s’occuper d’enfants et de jeunes qui ont un âge plus avancé, ont des frères ou sœurs, ont des « ententes de communication » avec leur famille d’origine ou ont des besoins complexes sur les plans du développement et de la santé.

Les SAE recherchent aussi activement des personnes responsables souhaitant offrir aux enfants et aux jeunes un placement chez un proche avec ou sans prise en charge ou un placement selon les soins conformes aux traditions dans leur communauté.

Pour obtenir plus d’information et fixer une entrevue, veuillez communiquer avec :

Christina Campbell
Association ontarienne des sociétés de l’aide à l’enfance
416 987-6042
ccampbell@oacas.orgU30T

Share This