Quelles sont les autres utilisations des données en bien-être de l’enfance?

Effectuer les évaluations de programmes, influencer les politiques et éclairer les stratégies de représentation

Voici certains exemples de données des services de l’Ontario qui sont disponibles au public :

Le projet S’occuper des enfants en Ontario (SOCENOn) :

Les SAE fournissent des données à la base de données de SOCENOn, hébergée à l’Université d’Ottawa, depuis 2000. Les données proviennent de l’évaluation détaillée que les intervenants des SAE remplissent pour chaque enfant pris en charge depuis plus d’un an et portent sur la santé, l’éducation, l’identité, les relations familiales et sociales, la présentation en société, le développement affectif et comportemental ainsi que les aptitudes en soins personnels. Les SAE utilisent ces données pour éclairer les stratégies d’amélioration. Cliquer ici pour consulter les rapports sommaires de SOCENOn de 2010 à 2013.

Ontario Incidence Study of Reported Child Abuse and Neglect (OIS) :

La Factor-Inwentash Faculty of Social Work de l’université de Toronto mène l’Ontario Incidence Study aux cinq ans. Cette étude examine les incidences des mauvais traitements corroborés aux SAE. Quatre cycles de l’étude ont été réalisés en 1993, 1998, 2003 et 2008. On peut accéder à ces études par l’entremise du Portail canadien de la recherche en protection de l’enfance, qui offre l’accès à des recherches récentes sur les programmes canadiens de bien-être de l’enfance.

Communiquez avec nous
Icons_twitter_Grey500_32x32 Icons_LInkedIn_Grey500_32x32 Icons_Email_Grey500_32x32
Trouver une SAE
Icons_Location_Grey500_32x32 INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE BULLETIN