Mieux-être

Le mieux-être se rapporte à la santé sociale, émotionnelle et physique qui permet aux enfants et aux jeunes d’être productifs et prospères.

Les enfants et les jeunes qui ont vécu des traumatismes et de la négligence risquent fortement d’être en situation de besoins complexes comme avoir des problèmes de comportement, des préoccupations relatives à la santé physique et mentale ainsi que des retards développementaux. Les SAE doivent comprendre ces besoins et y répondre, que l’enfant vive dans son foyer d’origine ou soit pris en charge par une SAE.

Les SAE fournissent actuellement des données relatives à un indicateur de rendement lié au mieux-être.

une fillette envoyant la main dans une balançoire
Indicateur de rendement

Qualité de la relation entre l’aidant ou l’aidante et le jeune pour les enfants pris en charge

Cet indicateur de rendement mesure la perception qu’a un jeune de la qualité de sa relation avec sa principale personne responsable dans un placement à l’extérieur de son foyer.

des ados à un parc de planche à roulettes

Apprenez-en davantage sur l’indicateur Qualité de la relation entre l’aidant ou l’aidante et le jeune pour les enfants pris en charge en cliquant ici.

Télécharger le rapport actuel

L’Initiative des avantages sociaux pour les jeunes quittant la prise en charge (IAJQPC) de L’AOSAE fournit aux anciens pupilles de la Couronne et à d’autres jeunes qui ont quitté ou sont en train de quitter la prise en charge des services de santé et de mieux-être, comme des avantages complets en matière d’ordonnances, de soins dentaires et de la vue et de soins de santé complémentaires, ainsi qu’une gamme de soutiens en counseling et en acquisition d’aptitudes à la vie quotidienne (soin de la dépression, planification financière, accompagnement de carrière, conseils juridiques et beaucoup plus).

En savoir plus

Lisez l’histoire d’un jeune garçon qui s’est lié avec ses parents d’accueil et a acquis de meilleures compétences d’adaptation :

Danny était un garçon de six ans très négligé lorsqu’il a été pris en charge par une SAE. Il était déprimé, se suralimentait au point d’en vomir et avait de nombreuses caries. La SAE lui a trouvé une famille d’accueil à long terme peu après son admission à la SAE.

John et Lisa s’occupaient d’enfants ayant des besoins complexes depuis des années et ont vu un grand potentiel en Danny. Ils lui ont offert de l’amour, de l’affection et une structure. Ils ont pris des rendez-vous pour lui procurer des soins médicaux et dentaires et l’ont inscrit à des cours de musique ainsi qu’à une ligue de soccer. John et Lisa ont été en mesure de fournir de l’orientation à Danny dans des périodes de détresse émotionnelle et ont discuté avec lui de meilleures façons de composer avec les situations qu’il trouvait difficiles. Auparavant, on avait constaté que Danny était excessivement amical avec des personnes qu’il connaissait peu et cherchait beaucoup à attirer leur attention. Avec le temps, John et Lisa ont constaté que les démonstrations d’affection de Danny à leur égard étaient plus sincères et appropriées. Par ailleurs, ses crises émotionnelles à l’école avaient diminué. Danny réussit à son niveau à l’école, a de bonnes habitudes alimentaires et n’a pas été dépressif depuis longtemps.

Les personnes qui ont connu Danny avant sa prise en charge sont épatées de voir à quel point il est devenu sain et heureux.