UNE VISION UNE VOIX : Changer le système du bien-être de l’enfance pour les Afro-Canadiens

FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX. FAÇONNEZ NOTRE VISION.

Il s’agit d’un projet réalisé par la communauté afro-canadienne, financé par le Ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse par l’entremise de l’Association ontarienne des sociétés de l’aide à l’enfance, visant à élaborer un cadre de pratique qui améliorera les résultats pour les familles et les enfants afro-canadiens qui font affaire avec le système du bien-être de l’enfance.

Une partie importante de ce projet consistait à obtenir des commentaires de personnes des quatre coins de l’Ontario, au sujet de leurs expériences passées avec le système du bien-être de l’enfance. Nous avons aussi connu les perspectives des fournisseurs de services, des avocats, des éducateurs, des travailleurs sociaux, ainsi que de toute autre personne qui a eu affaire à une SAE et qui s’est préoccupée de la façon dont le système du bien-être de l’enfance de l’Ontario touche les Afro-Canadiens.

Kike Ojo profileLisez les Q et R en compagnie de la directrice de projet, Kike Ojo.

Contact pour les médias :
Brynn Clarke
smcgrady@oacas.org
416.644.2497
800.718.1797 x2497

Download the research report

Téléchargez La Rapport de Recherche.

Download the Race Equity Practices

Téléchargez Les Pratiques d’Équité Raciale.

 

Dépliant de consultations

Soumettez vos commentaires

Si vous avez des commentaires, veuillez communiquer avec nous :

Par courriel

AfriCanFamilies@oacas.org

Par télécopieur

416 366-8317
À l’attention de Kike Ojo

Joignez-vous à la conversation en ligne

Joignez-vous à la conversation sur les médias sociaux par l’entremise de Twitter, Facebook et Instagram, en nous disant comment le système du bien-être de l’enfance de l’Ontario pourrait mieux servir la population afro-canadienne. Suivez-nous sur @1Vision1VoiceCA. Utilisez le mot clic :#AfriCanFamilies.

Pendant des décennies, les communautés afro-canadiennes de la province ont exprimé des préoccupations concernant la surreprésentation des enfants afro-canadiens pris en charge par une SAE. Les familles et les parents afro-canadiens ont aussi manifesté leur inquiétude relativement à la façon dont ils sont traités par le personnel du bien-être de l’enfance et l’ensemble du système.

Les problèmes ayant cours en Ontario reflètent les problèmes soulevés par les Afro-Américains aux États-Unis. Comparativement à leurs homologues blancs, les enfants afro-canadiens sont :

  • Plus susceptibles d’êtres dirigés vers une SAE par les éducateurs, la police et les professionnels de la santé
  • Plus susceptibles d’être retirés du domicile familial
  • Moins susceptibles d’être retournés dans leur famille
  • Plus susceptibles de grandir en placement d’accueil sans être adoptés ou trouver un autre foyer permanent

Les deux principaux problèmes sont :

  • La disproportion : la surreprésentation ou la sous-représentation de certains groupes (p.ex., des groupes raciaux) dans une agence du bien-être de l’enfance publique par rapport à la proportion du groupe dans la population générale.
  • La disparité : lorsque les services à un segment de la communauté sont offerts différemment, comme la probabilité accrue ou diminuée d’entrer dans un système de services ou d’en sortir, ou encore d’être pris en charge et de quitter la prise en charge.

La Race Compte: Dan le système du bien-être de l’enfance Cette infographie résume certaines recherches concernant la disproportion et les disparités raciales dans le système du bien-être de l’enfance.

Fiche de Renseignements – Les Afro-Canadiens Cette fiche de renseignements fournit une vue d’ensemble de la composition démographique de la population afro-canadienne de l’Ontario.

Il s’agit d’un projet réalisé par la communauté afro-canadienne, financé par le Ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse par l’entremise de l’AOSAE. L’objectif est d’élaborer un cadre de pratique qui sera utilisé par le personnel du bien-être de l’enfance afin d’améliorer les résultats pour les familles et les enfants afro-canadiens qui font affaire avec le système du bien-être de l’enfance. Ce projet comportera deux phases :

Phase 1 : Recherche

La phase de recherche inclura les composants suivants :

  • Examen de la documentation et des meilleures pratiques
  • Consultations communautaires dans l’ensemble de la province
  • Sondage auprès du personnel des SAE
  • Sondage sur les pratiques des SAE

Un rapport de recherche sera préparé et partagé avec la communauté en 2016.

Phase 2 : Élaboration du cadre de pratique

En se fondant sur la recherche, on élaborera un cadre de pratique, qui sera partagé avec la communauté et le secteur du bien-être de l’enfance en 2016.

Comité directeur

Ce projet est guidé par un comité directeur composé de membres de la communauté afro-canadienne qui connaissent les problèmes. Le comité directeur fournira de l’orientation au projet, notamment la tenue de consultations communautaires, la réalisation de recherches et l’élaboration du cadre de pratique.

Bien que d’autres membres puissent s’ajouter, le Comité directeur est actuellement constitué des personnes suivantes :

Kevin Panton, Bureau de l’intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes
Dre Akua Benjamin, Université Ryerson
Sophia Brown Ramsay, Black Community Action Network
Dre Jennifer Clarke, Université Ryerson
Everton Gordon, Jamaican Canadian Association/CAFCAN
Leyland Gudge, CLEO, Services de consultation communautaires
Dr Julian Hasford, Black Community Action Network (Peel)
Marlene Hyppolite, indépendante
Kemi Jacobs, YENSOMU Delta Family Resource Centre
Mohamed Jama, Midaynta Community Services
Sipho Kwaku, WoodGreen Community Services
Dr Howard McCurdy, indépendant
Sonia Mills-Minster, M.Sc., Psych., ICCDPD, Millan and Associates
Margaret Parsons, directrice générale, African Canadian Legal Clinic
Zakiya Tafari, Ukima House / Young and Potential Fathers
Jamea Zuberi, éducatrice

Project Group Photo

Groupe de référence

On a aussi mis sur pied un groupe de référence composé principalement d’employés afro-canadiens de diverses SAE. Ce groupe fournira des suggestions pour le projet et exprimera son point de vue sur le système du bien-être de l’enfance et l’impact de ce dernier sur les familles et les enfants afro-canadiens.

Agences membres :

Catholic Children’s Aid Society of Hamilton
Société catholique de l’aide à l’enfance ville de Toronto
Société d’aide à l’enfance de London et Middlesex
La Société de l’aide à l’enfance d’Ottawa
Children’s Aid Society of Toronto
Durham Children’s Aid Society
Peel Children’s Aid Society
Windsor-Essex Children’s Aid Society
York Region Children’s Aid Society

ACF_Reference Group

Gestionnaire de projet – Kike Ojo

Kike Ojo est actuellement analyste de programmes principale au sein de l’équipe des relations avec le gouvernement et les intervenants de l’AOSAE; elle est la gestionnaire de projet pour l’initiative UNE VISION UNE VOIX : Changer le système du bien-être de l’enfance pour les Afro-Canadiens. Avant son détachement à l’AOSAE, Kike a passé 9 ans à la société d’aide à l’enfance de Peel, à titre de gestionnaire principale de la diversité et de l’antioppression. Lorsqu’elle travaillait à la SAE de Peel, Kike offrait à l’agence de la direction relativement à la stratégie et à la mise en œuvre du projet d’antioppression; elle a réussi à faire passer la culture de l’agence à une pratique antioppressive. En 2010, sous la direction de Kike, le conseil d’administration de la SAE de Peel s’est vu décerner le Diversity in Governance Award de la Maytree Foundation; en 2011, le personnel sondé a déclaré que le projet d’antioppression était la principale raison de leur satisfaction au travail. Avant sa carrière dans le domaine du bien-être de l’enfance, Kike a travaillé dans divers secteurs de services sociaux, ainsi que dans la communauté, aux États-Unis et au Canada. Le travail communautaire de Kike lui a mérité le Lincoln Alexander Award pour le leadership extraordinaire dont elle a fait preuve relativement à l’élimination de la discrimination raciale en Ontario. Dans le système d’éducation formelle, Kike a obtenu un baccalauréat ès arts en sociologie, avec une mineure en justice internationale et en droits de la personne, de l’université McMaster, une maîtrise ès arts en sociologie et en études de l’équité en éducation de l’Ontario Institute for Studies in Education, à l’université de Toronto, ainsi qu’un baccalauréat en éducation de l’université de Toronto. De plus, Kike est une médiatrice agréée en règlement extrajudiciaire des différends.

Consultant – Turner Consulting Group Inc.

On a embauché un cabinet-conseil pour mener les consultations communautaires et la recherche, ainsi que pour élaborer la stratégie.

Turner Consulting Group est un cabinet de consultants réputé en matière d’équité, de diversité et d’inclusion dans la région de Toronto. Tana Turner, directrice et consultante principale, a travaillé à plusieurs projets liés à la communauté afro-canadienne, élaboré des outils d’analyse d’équité raciale et effectué des évaluations d’équité pour divers organismes.

Quelles personnes sont considérées comme étant des Afro-Canadiens?

Le terme « Afro-Canadien » se rapporte à tous les Canadiens d’ascendance africaine, peu importe leur lieu de naissance, p. ex. Canada, Jamaïque, Nigéria, Royaume-Uni.

Pourquoi parle-t-on de l’expérience des Afro-Canadiens dans le système du bien-être de l’enfance?

L’expérience des Afro-Canadiens dans le système du bien-être de l’enfance n’est pas la même que celle des blancs et d’autres familles et enfants racialisés.

Les commentaires émis directement par la communauté ont contribué à mettre au jour les expériences des familles et des enfants afro-canadiens dans le système du bien-être de l’enfance et nous ont aidé à comprendre comment les services du bien-être de l’enfance doivent changer pour mieux servir cette communauté. L’information obtenue, ainsi que l’examen de la documentation et des meilleures pratiques, a été résumée dans le rapport de recherche devant être publié en 2016.

À quoi servira le cadre de pratique?

Le cadre de pratique aidera les SAE de l’Ontario à comprendre les familles et les enfants afro-canadiens et à mieux les servir. On l’utilisera pour réduire la surreprésentation des Afro-Canadiens dans le système du bien-être de l’enfance, ainsi que pour s’assurer qu’ils ont de meilleurs résultats lorsqu’ils font affaire avec une SAE.

Au cours des dernières années, plusieurs articles ont été écrits sur l’expérience des familles et des enfants afro-canadiens dans le système du bien-être de l’enfance. En voici quelques-uns :

OACAS Articles

EN SAVOIR PLUS

Les Afro-Canadiens et le système du bien-être de l’enfance de l’Ontario

Texas Child Protection
CBC Metro Morning
31 août 2015

Watch for bias by race
Toronto Star
27 août 2015

Toronto CAS leads on black kids in care: Editorial
Toronto Star
26 août 2015

Black kids stay longest in care, CAS study shows
Toronto Star
26 août 2015

Over-representation
CBC Metro Morning
25 août 2015

CAS black families
CBC Metro Morning
24 août 2015

Abuse, Family Separation and Foster Care Link to Mental Illness in Black Children
Pride Newspaper
3 juin 2015

 A children’s aid for black families overdue
Hamilton Spectator
19 février 2015

Ontario may collect race-based data on kids in care
Toronto Star
16 février 2015

Prof calls for Black children’s aid society
The Caribbean Camera
18 décembre 2014

Ontario’s most vulnerable children kept in the shadows
Toronto Star
12 décembre 2014

Black children’s aid society needed, lawyers say
Torstar News Service
12 décembre 2014

Why are so many black children in foster and group homes?
Toronto Star
11 décembre 2014

Taking steps to help black youth in CAS
Toronto Star
11 décembre 2014

Le système du bien-être de l’enfance de l’Ontario

How to improve Ontario’s child protection system
Toronto Star
19 mai 2015

How one child welfare agency is building trust
Toronto Star
12 décembre 2014

Why are children in CAS care described like criminals
Toronto Star
6 février 2015

 

Save

Save

Save

Save

Save