Cinq raisons pour lesquelles la lettre #lesenfantsnepeuventpasattendre de Santé mentale pour enfants Ontario à la première ministre Kathleen Wynne est importante pour la protection de l’enfance

 

Santé mentale pour enfants Ontario (SMEO) a lancé une campagne de rédaction de lettres pour améliorer les services de santé mentale destinés aux enfants et aux jeunes en Ontario.

Voici cinq raisons pour lesquelles la campagne de sensibilisation « Les enfants ne peuvent pas attendre » de SMEO est importante pour le secteur du bien-être de l’enfance :

  1. Les enfants desservis par la SAE sont particulièrement vulnérables aux problèmes de santé mentale en raison de l’incidence des expériences négatives durant l’enfance sur la santé mentale et physique. L’accès aux services de santé mentale en fonction des besoins particuliers des enfants et des familles aura une incidence considérable et entraînera des résultats positifs.
  2. Les recherches effectuées dans le cadre du projet S’occuper des enfants en Ontario (SOCEN) nous ont appris que 29 % des enfants et des jeunes pris en charge en Ontario âgés de plus de dix ans* ont reçu un diagnostic de troubles affectifs, psychologiques ou nerveux. Nous savons également que bon nombre des enfants et des jeunes qui reçoivent des services du système de bien-être de l’enfance ont des besoins complexes et que des services de santé mentale plus intensifs sont grandement nécessaires.
  3. Le traumatisme associé aux pensionnats indiens se transmet depuis des générations au sein des familles autochtones. Il est urgent d’offrir des traitements et des soins spécialisés accessibles et appropriés sur le plan culturel dans les collectivités autochtones. Le manque de services de santé mentale dans les collectivités éloignées, dans le Nord et dans les réserves signifie que de nombreux enfants autochtones ont été emmenés loin de leur communauté d’origine et coupés de leur culture et de leur langue pour recevoir des services de santé mentale.
  4. En l’absence d’aide et de soutien, les enfants adoptent des comportements d’adaptation négatifs au stress traumatique. La disponibilité des ressources appropriées en temps opportun pourrait contribuer à transformer le parcours des enfants et des jeunes qui reçoivent des services des sociétés d’aide à l’enfance.
  5. SMEO indique qu’il faut 5 000 lettres pour avoir une incidence au niveau politique. Lisez la lettre numérique ici et envisagez de la signer.

*Tableau 6-3, Rapport provincial 2016 sur SOCEN. Les données du projet SOCEN concernent les enfants pris en charge depuis plus d’un an et pour lesquels un Cahier d’évaluation et de suivi a été rempli.

Communiquez avec nous
Icons_twitter_Grey500_32x32 Icons_LInkedIn_Grey500_32x32 Icons_Email_Grey500_32x32
Trouver une SAE
Icons_Location_Grey500_32x32 INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE BULLETIN
Share This