Novembre est le Mois de la sensibilisation à l’adoption

Durant le mois de novembre, l’AOSAE et les sociétés d’aide à l’enfance (SAE) de l’Ontario promeuvent le Mois de la sensibilisation à l’adoption pour accroître la sensibilisation à l’importance des relations permanentes pour les enfants et les jeunes pris en charge. L’adoption est l’une des diverses options de permanence que les SAE étudient lorsqu’elles décident du meilleur environnement pour un enfant ou un jeune. Les autres options de permanence sont le placement chez un proche sans prise en charge, le placement chez un proche avec prise en charge, le placement selon les soins conformes aux traditions, la garde légale et la transition vers l’âge adulte.

Les SAE recherchent des familles qui conviennent pour répondre aux besoins spéciaux des enfants en attente d’adoption. Cela nécessite souvent de trouver des parents adoptifs ayant les forces et les compétences pour s’occuper d’enfants qui peuvent avoir des besoins complexes en raison d’expériences qui les ont menés à leur prise en charge, de problèmes de comportement, de problèmes de santé mentale et d’autres problèmes de santé. Les familles adoptives potentielles sont souvent surprises d’apprendre que la moyenne d’âge des pupilles de la Couronne qui sont pris en charge depuis plus de deux ans est de plus de 14 ans, et que les enfants veulent souvent être adoptés avec leurs frères et sœurs.

Les familles adoptives doivent aussi de plus en plus détenir la flexibilité, l’engagement et les compétences permettant de faciliter le contact continu avec les personnes significatives dans la vie de leur enfant avant l’adoption. La Loi sur les services à l’enfance et à la famille inclut des dispositions relatives à la « communication » qui décrivent un processus visant à établir les paramètres pour qu’un enfant ait un contact continu avec ses parents naturels, ses frères et sœurs naturels, d’autres membres de la famille naturelle, ou encore une personne significative ou un membre de la communauté significatif dans la vie de l’enfant. En 2016-2017, 767 adoptions ont été conclues par l’entremise d’une SAE, et dans plus du tiers de ces adoptions, l’entente d’adoption comportait des dispositions relatives à la « communication ».

« La communication a maintenant cours dans 99 % des adoptions dans le système privé », déclare Mary Polgar, analyste des politiques principale à l’AOSAE. « Les adoptions publiques se dirigent de plus en plus dans cette direction, bien que le processus soit plus complexe. Mais l’aide à l’enfance reconnaît que la ‘’communication’’ aide les enfants à rester en contact avec leurs racines, les rendent plus en mesure d’accepter et de surmonter leur perte et les aident à comprendre leur histoire. »

Durant le Mois de la sensibilisation à l’adoption, l’AOSAE diffusera du matériel qui permet de mieux comprendre la façon dont la « communication » fonctionne dans l’adoption publique.

 

Communiquez avec nous
Icons_twitter_Grey500_32x32 Icons_LInkedIn_Grey500_32x32 Icons_Email_Grey500_32x32
Trouver une SAE
Icons_Location_Grey500_32x32 INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE BULLETIN
Share This