Plus facile de s’y retrouver dans le système d’adoption de l’Ontario

Les gens qui souhaitent agrandir leur famille grâce à l’adoption pourront s’y retrouver plus facilement dans le système d’adoption de l’Ontario, grâce à de la nouvelle documentation publiée par l’Association des sociétés de l’aide à l’enfance de l’Ontario (AOSAE). Les documents ont été approuvés par le ministère des Services à l’enfance et à la famille, qui supervise le système d’adoption de l’Ontario. Les familles peuvent adopter par l’entremise des systèmes public, privé ou international. L’AOSAE a produit ces documents parce que les professionnels de l’adoption ont reconnu que de nombreuses familles sont désorientées lorsqu’elles recherchent simultanément des options d’adoption dans ces divers systèmes.

« De nombreuses familles sont frustrées parce qu’elles ont de la difficulté à s’y retrouver dans les divers systèmes d’adoption », déclare Morag Demers, analyste des politiques principale à l’AOSAE. « Ces ressources feront en sorte qu’il sera plus facile de passer d’un système à l’autre. »

« Adoption en Ontario : privée, publique et internationale » est un dépliant à l’intention des parents adoptifs potentiels qui explique la façon dont les trois systèmes d’adoption de l’Ontario fonctionnent. Le dépliant décrit les trois systèmes ainsi que les exigences que les familles doivent remplir pour être approuvées en tant que candidats à l’adoption, notamment l’étude du milieu familial SAFE et le programme de formation préalable PRIDE. Le dépliant mentionne aux familles adoptives potentielles que ces exigences sont transférables d’un système à l’autre.

« Meilleures pratiques en matière de transférabilité de la formation préalable PRIDE et d’une étude du milieu familial SAFE » est un guide à l’intention des professionnels de l’adoption de l’Ontario. Le guide vise à rendre plus claire et transparente la transférabilité des exigences d’évaluation du milieu familial et de formation auxquelles les parents adoptifs doivent se conformer dans les divers systèmes d’adoption de l’Ontario.

« Le gouvernement de l’Ontario a choisi SAFE et PRIDE comme seuls modèles à utiliser dans les trois systèmes afin de réduire les obstacles aux familles qui souhaitent explorer l’adoption dans plus d’un système. Il existe toujours de la confusion chez les professionnels et les familles relativement à l’application de la transférabilité dans la pratique, et ce guide vise à fournir des éclaircissements, » déclare Morag Demers.

Bien que SAFE et PRIDE soient transférables entre les systèmes, il y a des situations où les familles doivent mettre à jour leur étude du milieu familial :

  • changement de statut d’une relation (p. ex. un couple se sépare et un des conjoints souhaite toujours adopter)
  • changement de situation familiale (p. ex., un nouvel enfant ou adulte au domicile)
  • déménagement (p. ex., déménagement dans une autre région de la province)
  • nouvelle demande pour adopter de nouveau

Le dépliant à l’intention des parents adoptifs et le guide des meilleures pratiques ont été élaborés par le groupe de travail sur la transférabilité de SAFE/PRIDE, qui inclut des professionnels de l’adoption publique et privée, ainsi que des membres du personnel du ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse, de l’AOSAE, de l’Adoption Council of Ontario et d’Adopt4Life.

Pour en apprendre davantage à ce sujet, consultez Adoption en Ontario : privée, publique et internationale et Meilleures Pratiques De Transférabilité De La Formation Préalable Pride Et De L’étude Du Milieu Familial Safe.

Share This